N1F: Lucie Hontas, du Loisir à la N1

16 août 2018 - 08:37

Lorsque Lucie Hontas pose ses ballerines sur le parquet de la salle St Jean, le ballet explose en arabesques  triomphantes (finale, montée, titre). Elle nous confie presque à l'oreille "Le sport ne forge pas le caractère, il le révèle". En effet, on peut parler de révélation dans le cas de Lucie qui arrive tardivement au hand mais, avec déjà un caractère singulier qui la pousse vers l'excellence. 

Lucie Hontas découvre le hand au collège et en UNSS. Elle laisse de côté son activité principale, la danse moderne, pour intégrer l'équipe des -15 ans de l'ABOHB.
"J’ai tout de suite adhéré à ce sport, dans lequel je retrouvais l’esprit d’équipe et les valeurs du rugby que j’apprécie particulièrement."

Dès sa première saison, elle participe à une finale départementale et retrouve le groupe des -18 ans de Michel Brouillet (chpt de France et Régional). Elle décide de mettre la compétition entre parenthèses pour se concentrer à ses études. Toutefois, elle garde quand même contact avec le hand en intégrant l'équipe de Handloisir du club.
Mais le retour aux affaires n'était pas loin:
"Je suis actuellement à l’école d’infirmières de Pellegrin à Bordeaux et j’ai décidé de reprendre la compétition l’année dernière (ça m’avait énormément manqué). Le sport est pour moi un équilibre, c’est donc important que je concilie le sport et mes études."

Lucie retrouve l'équipe réserve féminine qui fait un parcours remarquable en accédant en division supérieure et en obtenant un titre de Champion de Nouvelle-Aquitaine. Elle inscrit 95 buts lors des 22 matchs de la saison. Elle aura même l'occasion d'être sur la feuille de match d'un match de la N2.
"J’ai un bon souvenir du match à Mérignac en fin de saison, tout va plus vite, on apprend énormément. C’était une très bonne expérience pour moi et cela m’a permis de découvrir un nouveau groupe. Je suis contente, nous accédons à un niveau supérieur autant l’équipe 1 que l’équipe 2."

Elle considère que la nouvelle saison est un challenge avec de nouvelles motivations en perspective.
"L’exigence est encore plus élevée. Il y a beaucoup de nouvelles et de jeunes joueuses qui pourront s’appuyer sur des joueuses d’expériences, c’est un groupe (équipe 1 et 2) en reconstruction ."

Commentaires

PLANNING DU WEEKEND

Planning

NOS PRATIQUES HORS COMPÉTITION

FFHB_LOGO_BABYHAND_Q.jpg FFHB_LOGO_MINIHAND_Q.jpg loisir.png

FFHB_LOGO_HANDFIT_Q.jpg   FFHB_LOGO_SANDBALL_Q.jpg