Anglet Biarritz Olympique Handball : site officiel du club de handball de ANGLET - clubeo

Entretien: Marine Muzica "toute la famille vit handball"

29 mars 2018 - 07:56

Il est bien que de nouvelles personnes apportent leurs expériences, leurs originalités, parfois leur audace, pour enrichir un club et pour proposer une meilleure expérience sportive et un niveau de compétition optimal à tous les licenciés. Mais cela ne peut reposer que sur des fondations saines dont les bâtisseurs deviennent des personnes emblématiques du club. Parmi elles, la famille Muzica et en particulier Marine Muzica qui, malgré son jeune âge (22 ans), est un des piliers de l'arbitrage de l'ABOHB parallèlement à son parcours de joueuse.

  • D'abord, pour ceux qui ne te connaissent pas encore, tu peux te présenter ?

Je suis étudiante en 2e année de Psychomotricité à l'Université de Bordeaux. J'ai commencé le handball à l'âge de 8 ou 9 ans au Biarritz Olympique, après avoir essayé plusieurs sports. J'ai pratiqué dans toutes les catégories de jeunes. En -18, j'ai joué en Championnat de France et en Région. J'ai également, fait quelques matchs en seniors filles (à ce moment là en équipe 1), en coupe de France et en équipe 2. Ensuite j'ai arrêté le handball pendant 3 ans pour être disponible pour mes études, j'étais en prépa. J'ai repris l'année dernière, en équipe réserve, après avoir obtenu mon concours d'entrée en école.

  • Je crois savoir que toute la famille Muzica est impliquée dans le handball à l'ABOHB

En effet, après avoir fait une première petite année de hand, mon frère qui jouait alors au rugby a choisi de me rejoindre pour commencer dans ce sport (actuellement, Mathieu est également arbitre). Mes parents ont toujours été impliqués dans les déplacements pour venir nous voir jouer. Ensuite, mon papa est devenu le parent dirigeant de mon équipe en -18 ans pendant que ma maman suivait celle de mon frère. Toute la famille vit handball. Aujourd'hui, mon papa fait partie du staff des SF1 qui évoluent en nationale 2.

  • Et l'arbitrage, c'est une longue histoire non ?

Enfant, j'ai commencé à siffler les tournois d'Ecole de Hand. Puis j'ai intégré l'école d'arbitrage dirigée, à l'époque, par Fabien Consejo et Pierre Belin. J'ai alors sifflé mes premiers matchs officiels au sein du club. A 14 ans, lors de la Coupe du Comité, avec mon binôme  Pierre Cazenave, nous avons été repérés par les responsables de l'arbitrage du Comité. Nous avons ensuite arbitré du département, de la région et du championnat de France jeune. Au retour de mes 3 ans d'arrêts, j'avais décidé de ne pas reprendre l'arbitrage car je voulais me consacrer uniquement au jeu. Mais finalement,  je n'ai pas résisté à l'appel du sifflet. Je repars seule cette fois ci, car mon binôme ne fait plus de hand. J'arbitre donc seule, en départemental.

D'ailleurs, j'en profite pour lancer un appel (on ne sait jamais) je recherche un binôme pour arbitrer à un niveau plus haut.

  • Je pense quand même que tout n'est pas rose en matière d’arbitrage ?

L'arbitrage a beaucoup évolué depuis mes débuts et pas forcément dans le bon sens. Je me retrouve de plus en plus souvent confrontée à des débordements, de comportements limites venant des spectateurs, des coachs et même des joueurs. C'est souvent compliqué à gérer. Toutes ces personnes ont tendance à oublier qu'on est des êtres humains et qu'on peut nous aussi se tromper, tout comme eux dans leurs activités.

  • Revenons à des choses plus positives. Avec Pierre Belin et tes collègues, vous avez revitalisés la Commission Arbitrage, tu peux nous en dire plus ?  

Elle a vu le jour mi novembre. Elle est composée de cinq membres: Damien Alcantara, Mathieu Muzica, Mohamed Belata et Pierre Belin. 
L'objectif de cette commission est de s'occuper de tout ce qui concerne l'arbitrage au niveau du club.

  1. Assurer le quota de la CMCD pour permettre aux équipes de jouer à leur niveau
  2. Recruter des arbitres
  3. Faire le lien avec le Comité et la Ligue dans le cas des sanctions disciplinaires etc.
  4. Gérer l'école d'arbitrage (faire sortir les jeunes binômes au niveau du Comité pour arbitrer plus haut, former les JA club (jeune arbitre) et surtout les protéger. Un suiveur est présent à chacun de leurs arbitrages)
  • Quels sont tes espoirs pour la suite ?

Je souhaiterais que le public soit plus respectueux envers les arbitres, les joueurs et toutes les personnes qui travaillent pour notre sport en général. Avec la commission, on aimerait proposer, en début de saison prochaine, une petite matinée d'initiation aux règles de handball pour les personnes qui le souhaiteraient. 
Et j'invite avec grand plaisir les personnes qui passent leur temps à râler envers les arbitres à venir prendre un sifflet.
De manière globale, pour le club, mon souhait c'est: des victoires à gogo, des montées et plein de champions cette année. 

Commentaires

SUCRÉS/SALÉS POUR LE SRI LANKA

flyer%20srilnaka%20(1)_page_001.jpgL'ABOHB vous invite à venir visiter leur stand, tout au long des matchs de samedi.

Lucie Hayet de l'équipe -18 ans de l´ABOHB organise une vente de tartes sucrées et salées, ce samedi 17 novembre, toute la journée, à St Jean.

Elle fait partie d’une association qui s’appelle Maria Pia. Cette association a comme projet de permettre à plusieurs lycéens de partir au Sri Lanka en février, pour faire une rencontre interculturelle avec des jeunes de là-bas.

LA CARTE SOCIOS EST POUR VOUS

Supporters, amis, sympathisants, bienfaiteurs,
cette carte est pour vous, pour seulement 25€

  • 10 boissons gratuites
  • 1 Ecocup gratuit
  • 5% sur la boutique
  • De nombreux autres avantages exclusifs
    à chaque match de N1F

Disponible au bar (lors des soirées N1F), au  bureau
ou bien par courrier (demande par mail: secretariat@abohb.com)