Entretien avec: Bilal Nakara

25 mai 2017 - 22:45

Du haut de ses quatorze ans, il porte un regard, plus que certain, vers l'avenir !
Bilal Nakara vient d'être retenu au pôle d'accession de Pau, nouvelle structure mise en place par la Ligue Nouvelle Aquitaine de Handball. Un premier bouleversement dans sa jeune vie qu'il aborde avec une audacieuse maturité.

Raconte-nous comment tu es venu au handball.
Mon cousin jouait au hand et il m'a donné envie de pratiquer ce sport. Vivant à Anglet, mon inscription à l'ABOHB coulait de source. Je n'ai pas fait l'Ecole de Hand, J'ai rejoint directement les -11 ans dirigés par Eve Lassalle. 

Ensuite, un joli parcours en -13 ans si je me souviens bien ?
On a été finaliste au championnat départemental avec les 2e années. On a perdu contre Nousty. Damien Alcantara et David Langot nous entraînaient. On a beaucoup appris avec eux. Ils nous ont suivis en -15.

Cette année, la saison s'est terminée en demi-finale ? 
Contre Billère, on les avait gagné et fait un nul en matchs de poule. Pour les demies, à l'aller, on est tombé sur une équipe aussi motivée que nous mais plus présente physiquement. On a fini par lâcher.

C'est quand même un joli parcours en Excellence, vous êtes parmi les quatre meilleures équipes du département. A propos de niveau, tu as suivi une journée de détection, avec huit autres joueurs du département, en prévision d'un engagement au Pôle de Talence.
Oui, cinq sur les huit présents ont été retenus pour le Pôle d'Accession à Pau. J'en fais partie. J
e vais être en internat au Collège Clermont pour deux ans. Je n'ai pas encore d'information sur l'organisation de mes activités sportives à Pau mais je rentrerai le weekend pour jouer avec l'équipe de mon club.

En acceptant de suivre ce cursus, quel est ton objectif à long terme ?
Atteindre le haut niveau, rejoindre les grandes équipes. J'ai conscience que cela va demander pas mal d'efforts et de sacrifices, mais je crois que je suis assez bon mentalement pour toujours aller de l'avant.

Tu as pu suivre les autres équipes de l'ABOHB, au cours de la saison ?
Je viens aux matchs des seniors, le samedi soir. Je soutiens les filles surtout pour leur dernière rencontre à Limoges et j'attends comme tout le monde de savoir si les garçons retrouveront la N3.

Commentaires